X FERMER

NAVIGATION

GENOUROB
Historique Team Genourob Plus d'une centaine de Centres équipés en France...
  • Stade Lavallois Mayenne FC - Laval, France
  • Pré-Sport et Santé - Perpignan, France
  • Ramon Cugat à Barcelone - Espagne
  • Chirurgie orthopédique et traumatologie du sport - Paris, France
  • Département de radiologie de l’Espace Artois Santé d’Arras - Arras, France
  • Dr B. Rousseau: Médecin MPR et médecin du sport - Nantes
  • Mr F. Janson: Kinésithérapeute - Le Mans, France
  • Dr Bocquillon - Arras, France
  • Département de Radiologie à la clinique Ambroise Paré - Toulouse, France
  • Espace Santé Cassis - Cassis, France
  • LDA®
    La méthode LDA®
  • Translation tibiale antérieure
  • Translation et rotation induite
  • Rotation médiale et latérale contrôlée
  • Publications Documentations Vidéos Saviez-vous que ...
  • Dès 30 jours post-opération, un test de contrôle peut être effectué sans risque à 100 N.
  • APPAREILS
    Les produits Genourob REHAB
  • REHAB IP
  • Accessoires
  • Table de LDA®
  • Guéridon / Trolley
  • Biofeedback LDA
  • ROTAM CHOISISSEZ VOTRE GNRB
  • Diagnostiquer le LCA
  • GNRB LCP
  • GNRB Radio
  • GNRB Rotab
  • VOTRE SPÉCIALITÉ
    Orthopédie Sport Rééducation fonctionnelle Isocinétisme Radiologie
    VENTES
    Ventes en France Ventes à l'international
  • Responsable des ventes à l'export
  • Distributeurs en Asie
  • Distributeurs au Moyen-Orient
  • Distributeurs en Amérique du Nord
  • Distributeurs en Europe
  • COORDONN�ES

    02 43 90 43 01

    DIAGNOSTIQUER LE LCA

    Translation tibiale antérieure automatisée pour l'analyse du LCA - GNRB

    Depuis la création du GNRB®, le Ligament Croisé Antérieur (LCA) a été la cible primordiale de Genourob concernant l’évaluation de l’état des structures ligamentaires du genou. L'arthromètre GNRB est devenu rapidement la référence dans le domaine de l'orthopédie pour l'étude du LCA grâce à son test Lachman automatisé.

    Le GNRB

    De nos jours, le GNRB fournit une précision exceptionnelle pour étudier la laxité du LCA.  C'est en effet le seul arthromètre (Laximètre) proposant des résultats objectifs sur l'état du LCA et de la stabilité passive du genou grâce à sa méthode de Laximétrie Dynamique Automatisée (LDA) c’est-à-dire d'analyse dynamique.

    Lors de la conception de cet outil, la facilité d’utilisation du GNRB a été l’un des aspects primordiaux. L'équipe de chercheurs de Genourob a défini plusieurs paramètres afin d’aider les utilisateurs à tester correctement la laxité du genou. La précision, la reproductibilité des tests figurent aujourd'hui comme un des atouts majeurs de cet instrument parmi tant d'autres.

    De plus, la méthode LDA partie intégrante du GNRB a permis de faire de ce dispositif  un Leader dans le domaine de l'analyse du LCA. Les résultats obtenus sont présentés sous forme de courbes de compliance accompagnées d'un tableau avec des données utiles pour le praticien.

    Les tests sont faciles à comprendre, à reproduire et permettent une analyse objective extrêmement précise du LCA et de la stabilité du genou.

    Exemple d'un test sur le LCA avec le GNRB

    Graphique 1

    Graphique 1

    Le graphique 1, sur votre gauche, montre les résultats obtenus après avoir lancé un test GNRB sur les genoux d'un patient. Le graphique affiche les courbes de compliance obtenues suite à l’application de plusieurs forces sur le tibia en maintenant le fémur en position, Translation Tibiale Automatisée.

     La courbe verte représente les données recensées sur le genou sain et la courbe rouge celle du genou pathologique.

    Ceci correspond à  « l'analyse dynamique ». Le calcul des déplacements s'effectue durant l’application de  différentes forces, force allant de 0 à 200N, et mettant le LCA en tension. Cela permet ainsi de dessiner des courbes de compliance (inverse des courbes de raideur). De ce fait, plus le différentiel de déplacement est important entre les deux courbes, plus le risque de rupture du ligament croisé antérieur est possible.

    Comparativement, les autres arthromètres  collectent uniquement des déplacements à une force précise (134N par exemple). Ceci est l’« analyse statique ».

    Grâce à ces différents paramètres le GNRB est un laximètre innovant, premier arthromètre automatisé de translation tibiale pour l’évaluation dynamique du ligament croisé antérieur.

    Pourquoi le GNRB est-il plus précis que les autres arthromètres?

    Pour répondre à cette question, nous prendrons les deux graphiques ci-dessous montrant des résultats obtenus suite à des tests GNRB effectués sur les deux genoux de deux patients différents ayant souffert d'une blessure liée au LCA. Les courbes vertes représentent les données des genoux sains tandis que les courbes rouges, celles des genoux pathologiques.

    Notons que la force de référence internationale pour évaluer le LCA est 134N. Selon de nombreuses études, il a été prouvé qu’à cette force, si le déplacement enregistré est supérieur à 3mm, nous avons de fortes chances que le LCA soit rompu.

    Bien que cette découverte soit une réelle avancée dans le milieu de l’analyse du LCA, elle n’est malheureusement pas la plus fiable. Pourquoi ?

    Comparons le différentiel de déplacement entre les deux genoux des deux patients à cette force.

    Sur les deux graphiques ci-dessus, à 134 N, le GNRB a enregistré un différentiel de déplacement similaire pour les deux patients (1,5 mm). Si nous suivons la méthode d'analyse initiale (l’analyse statique), nous en déduisons que les deux patients ne souffrent pas de lésions ligamentaires. Hors, pour le patient 2, ce n'est pas le cas. Ce dernier souffre d'une instabilité. Le GNRB montre clairement grâce à ses facettes d'innovation et de précision qu’un diagnostic supplémentaire peut-être effectué : l'analyse des pentes des courbes de compliance.

    Nous pouvons déterminer que le Patient 1 a deux genoux stables alors que le patient 2 présente une instabilité sur son genou pathologique. Pourquoi ?

    Sur le graphique du patient 1, les courbes de compliance gardent le même différentiel de laxité peu importe la force appliquée, les courbes sont parallèles. Cela indique que les deux genoux sont stables.

    Sur le graphique du patient 2, nous remarquons clairement une augmentation du différentiel de laxité corrélée avec l'augmentation de la force appliquée sur le genou, d’où la divergence des courbes. Nous pouvons alors conclure que son genou pathologique est instable.

    Cet exemple indique l'efficacité d’effectuer des tests dynamiques par rapport aux tests statiques. En prenant en compte le différentiel des pentes de courbes de compliance et le différentiel de déplacement, nous obtenons des résultats beaucoup plus précis sur la laxité et la stabilité des genoux.

    Par conséquent, nous pouvons conclure que le GNRB est l'arthromètre le plus précis et avancé technologiquement pour évaluer l'état du ligament croisé antérieur. C’est également le seul appareil capable d'évaluer la laxité du genou rapidement après une chirurgie de reconstruction du LCA sans risque car l'intégralité des tests sont faits de manière contrôlés (les forces maximales appliquées peuvent être choisies: 89, 100, 134, 150, 200 Netwons par exemples).

    Les praticiens sont ainsi en mesure de suivre l’évolution de la plastie au cours des mois suivants l’opération afin de permettre d’augmenter au maximum les chances pour le patient de retrouver une bonne stabilité au sein de son genou.

    Caractéristiques du GNRB pour l'analyse de la laxité du genou

    • Appareil de mesure de la LDA® en translation tibiale antérieure
    • Poussées de 1 à 300 N
    • 50 points de mesure au 1/10ème de mm pour chaque poussée
    • Enregistrement de la force de serrage rotulienne
    • Livré avec son PC et son logiciel de LDA®
    • Dimensions 845 x 270 x 400 mm / 15 kg
    • Modules LCP et Rotab, table spéciale de LDA® (Option)
    • Biofeedback des contractions des ischio-jambiers (Option)